Alexandra HALLE Portrait site.png
Bouton Revue de presse version finale.pn
bouton actus maj.png
bouton-adherez fond blanc.png

Pour une Planète sans Frontières, PUPSF, association de solidarité internationale, loi 1901, a été créée en octobre 2009 afin de relever certains défis, tels que dire le droit et se faire comprendre de manière à permettre à toute personne étrangère, quelle que soit son origine ou son niveau de ressources, de défendre ses droits sur le territoire français.

 

Forte de ce constat, l’équipe de PUPSF a développé une approche spécifique de ces enjeux mettant à disposition des juristes/interprètes, qui diront le droit pour être compris par leurs interlocuteurs. Comprendre et être compris sont au coeur des préoccupations de l'information juridique offerte en plusieurs langues.

Au cours de ces dernières années, PUPSF a mis en place une plateforme de services d'assistance juridique, géopolitique et linguistique.

PUPSF participe chaque année au niveau européen au Forum Consultatif de l'EASO (European Asylum Support Office), agence de l'Union Européenne.

Association à taille humaine, PUPSF est en mesure de détacher auprès de ses partenaires situés France entière plus d'une centaine d'interprètes et juristes chercheurs bénévoles.

 

Le siège social de PUPSF est à Paris. PUPSF compte 12 antennes locales : Chambéry, Clermont Ferrand, Grenoble, Lyon, Metz, Poitiers, Quimper, Rennes, Rouen, Saint-Brieuc, Toulouse et Tours.

NOS PROJETS

 

pour défendre le droit de comprendre et d'être compris

photo_interprète.jpeg

Projet "Un interprète pour tous"

AdobeStock_222961965.jpeg

Projet "Un interprète à l'école"

icone projet main bleue essai 4.png

Projet "Un juriste interprète aux côtés des victimes"

PUPSF application photo.png

Projet "Un juriste linguiste pour tous"

Projet Geopolitik

Projet "Geopolitik"

France 2 Télématin, Une idée à la minute, présentation de l'association PUPSF

CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF 
Pour notre projet "Un interprète pour tous"

Pour compléter nos ressources et assurer un avenir pérenne  pour notre projet, nous avons lancé, avec le soutien de la MAIF, une campagne de financement participatif sur le site internet Ulule. Nous avons pour objectif d’obtenir 4.000€.

 

Nous avons besoin d’un maximum de soutiens et de partages pour l’atteindre. Avec ce crowdfunding, il s’agit pour nous de viser plus haut pour aider davantage de personnes à faire valoir le droit de comprendre et d’être compris ! 

Découvrez plus en détails le projet en cliquant sur ce lien >>> https://fr.ulule.com/planete-sans-frontieres/

 

Nous vous proposons des contreparties pleines de sens en échange de vos contributions, avec notamment des billets pour aller voir notre ambassadeur Gil Alma sur les planches. 

 

N’hésitez pas à partager ce lien à vos réseaux par mail et/ou via les réseaux sociaux !

NOS PARTENAIRES

partenaires-version finale carte.png

NOS PARRAINS 

Gil ALMA

Gil ALMA ambassadeur Pour une Planète sans Frontières

Gil ALMA ambassadeur Pour une Planète sans Frontières

Lire la vidéo

Gil Alma, c’est bien entendu « Nos Chers Voisins » qui le fait connaitre, véritable carton populaire chaque soir sur TF1. Depuis plus de 10 ans, il enchaine les rôles au cinéma, à la télé, et sur les planches notamment dans ces OneMan shows.

Il a le 1er rôle dans la nouvelle série policière de France 2 « César Wagner » où il campe un flic hypocondriaque ! 

Gil termine actuellement de tourner aux cotés de Franck Dubosc et Alexandra Lamy dans « Le Sens de la famille » et dans « Do you do you St-Tropez » aux cotés de Depardieu, Clavier, Poelvoorde... 2 grosses comédies qui sortiront au cinéma fin 2020.

Louis Philippe DALEMBERT

Photo Louis Philippe Dalembert.jpg

© Olivier Dion

Louis Philippe Dalembert est un écrivain, né à Port-au-Prince, Haïti. Il est diplômé de l’École normale supérieure de Port-au-Prince, diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris et auteur d’une thèse de doctorat en littérature comparée à l’université de Paris III-Sorbonne Nouvelle.

 

Ancien pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, polyglotte, Louis Philippe Dalembert, qui réside aujourd’hui entre Paris et son pays natal, a séjourné aussi à Jérusalem, Berlin, Berne, à Milwaukee (États-Unis) et en Afrique subsaharienne.

 

Il écrit des nouvelles, de la poésie, des essais et des romans. Louis-Philippe Dalembert élabore y une œuvre fortement marquée par les thématiques de l’enfance et du vagabondage.

 

Son avant-dernier roman, Avant que les ombres s’effacent (Prix Orange 2017, finaliste du Grand Prix du roman de l’Académie française et du Prix Médicis), s’inspire d’un fait historique méconnu : le vote, en 1939, d’un décret-loi de l'État haïtien autorisant ses consulats à délivrer passeports et sauf-conduits aux Juifs qui en feraient la demande. Il raconte ainsi avec humour l’errance du Dr Ruben Schwarzberg, de Berlin à Cuba, en passant par Paris, jusqu’à son arrivée en Haïti.

 

Mur Méditerranée, son neuvième roman en langue française a été finaliste du prix Landerneau 2019. Ce roman, qui a figuré dans la première sélection du Goncourt, a obtenu le prix de la langue française 2019. Il a été aussi sélectionné pour le Goncourt des lycéens, les prix Jean-Giono et André Malraux. Avec ce dernier ouvrage, Louis Philippe Dalembert s’intéresse à la crise migratoire à travers trois figures féminines : une Syrienne, une Érythréenne et une Nigériane.

Maé-Bérénice MEITE

Mae Berenice Meite.jpg

© Olivier Brajon